Bobois Townhomes for Sale Lasalle Montreal

Investir dans le marché de l’immobilier au Canada

Les choses que vous devez savoir sur l’ investissement dans le marché de l’ immobilier au Canada
En tant que investisseur immobilier, l’ un de vos principaux objectifs à long terme est susceptible d’augmenter vos efforts d’investissement sur les marchés immobiliers étrangers. Un marché de l’ immobilier qui se révèle souvent être très rentable pour les investisseurs est le marché immobilier canadien. En fait, de nombreux experts estiment que le Canada soit une nouvelle frontière en matière d’investissements immobiliers. Tant que vous prenez le temps d’apprendre les rudiments de l’ investissement dans le marché immobilier canadien, vous pouvez raisonnablement vous attendre à faire un profit considérable au fil du temps. Ce petit guide devrait vous aider à réussir dans votre transition à investir dans le marché immobilier canadien.

Quelles sont les exigences de l’ achat et de posséder des biens au Canada?
Avant de pouvoir commencer à investir (surround) dans les marchés immobiliers des pays étrangers , vous aurez généralement à faire des choses pour se conformer. Il est important de réaliser que les différents pays exigent des investisseurs immobiliers, en particulier les non-résidents, pour répondre aux différentes conditions préalables. Dans de nombreux cas, ces exigences seront très différentes de celles des États-Unis.

Contrairement à de nombreux pays, les investisseurs ne doivent pas être un résident ou citoyen du Canada afin d’acheter ou de posséder des biens. Cependant, les non-résidents qui achètent des propriétés de location au Canada devront produire une déclaration de revenus chaque année auprès de l’ARC (Agence du revenu du Canada).

Quelle est la taxe sur les investissements immobiliers?
Résidentiel taxe foncière
Si vous investissez dans l’ immobilier au Canada, vous pouvez vous attendre à payer une somme d’argent chaque année en impôts fonciers. Au Canada, ces taxes foncières sont appelés les taxes de transfert que provinciaux. Le montant des investisseurs paieront des impôts de transfert provinciaux varie d’ une province à. Le montant moyen versé en impôts fonciers oscille autour de 1% pour la première 200.000 $ et 2% pour l’ensemble de l’équilibre. Outre la taxe foncière, vous pouvez vous attendre à payer une taxe municipale, qui est basé sur la valeur estimée de la propriété.

Il y a certaines exemptions qui existent pour les investisseurs qui ne sont pas achetés des biens au Canada avant. Si ceci est votre première investir dans l’ immobilier au Canada le temps, vous devez prendre soin de tirer pleinement parti de ces exemptions. Ces exemptions limitent le montant d’argent que vous dépensez sur les impôts fonciers.

Taxes pour Location Vacances
Canada gère les taxes foncières pour les propriétés de location d’une manière légèrement différente. Selon l’impôt sur le revenu du Canada, un investisseur devra payer environ 25% du revenu brut de la location.

Les investisseurs étrangers qui ne sont pas résidents du Canada peuvent utiliser un formulaire NR6 pour répondre à cette exigence. L’avantage d’utiliser ce formulaire est qu’ils seront en mesure de payer 25% du revenu locatif net plutôt que de la propriété brute des revenus locatifs. Cela signifie qu’ils ne pourront avoir à payer sur le bénéfice après déduction des frais sont couverts. Les deux dépenses en immobilisations et les frais d’exploitation courants sont considérés comme des dépenses admissibles qui peuvent être déduites de la propriété brute des revenus locatifs.
Quel est le processus de vente de biens canadiens en tant que non-résident?

o-BMO-HOUSE-PRICES-CHART-570
Les investisseurs qui achètent des biens au Canada presque toujours l’ intention de vendre la propriété à un moment donné. Par conséquent, tous les investisseurs étrangers devraient apprendre les bases du processus de vente de biens canadiens en tant que non-résident. Le gouvernement du Canada exige que les non-résidents paient 50% de toutes les ventes de biens. Ceci est considéré comme un impôt à la source. Vous aurez également besoin de déclarer la vente de la propriété canadienne à l’IRS. Cependant, vous serez probablement en mesure de réclamer le gain d’un crédit d’impôt étranger, de sorte que vous ne devrez pas payer deux fois la taxe.

En tant que non-résident du Canada, il est essentiel que vous avez un certificat d’autorisation préparé pour l’acheteur. Le certificat d’autorisation doit être préparé officiellement par l’Agence du revenu du Canada (ARC). Si vous ne fournissez pas le certificat, l’acheteur pourrait être en mesure de garder un certain pourcentage du prix d’achat de la maison. La plupart des acheteurs refusent d’acheter une maison avant de recevoir le certificat d’autorisation. En effet , un acheteur sans un certificat d’autorisation peut être tenu responsable pour tous vos impôts impayés par l’ARC.

Quelles sont les options de placement immobilier de remplacement au Canada?
En tant que non-résident, vous voudrez peut – être de ne pas acheter des biens au Canada pour l’ instant. Heureusement, il existe d’ autres options de placement immobilier au Canada qui vous donnera l’occasion de faire un profit substantiel. Il y a relativement peu de restrictions que les non-résidents sont confrontés quand il vient à tirer profit de ces options de placement immobilier alternatives.

FPI, ou des fiducies de placement immobilier, sont une alternative populaire. REITs se réfèrent à des entreprises qui réalisent des investissements dans l’ ensemble d’ un portefeuille d’actifs plutôt qu’une seule propriété immobilière cotée en bourse. La plupart des sociétés de placement immobilier basé sur le Canada utilisent l’indice de référence Bourse de Toronto au commerce. Depuis FPI sont des fiducies, la grande majorité de leur revenu imposable est distribué aux actionnaires.

Récemment, le gouvernement fédéral a une exigence pour tous les FPI pour obtenir au moins 95% des revenus provenant de sources de revenus qui sont de nature passive. Quelques exemples de ces sources comprennent les dividendes et les redevances et les loyers de biens immeubles. Les règles relatives aux fiducies exigent également que 75% du revenu d’un FPI proviennent de loyers et les gains en capital. Tant que ces règlements sont respectés, une FPI sera exemptée de la nouvelle législation qui a été créé par le gouvernement fédéral en 2007.Baby Ninja

Dans l’ ensemble, les investisseurs qui veulent étendre aux marchés immobiliers étrangers seront heureux de savoir que les lois canadiennes relatives à la propriété immobilière sont très libérales. Non seulement est – il pas nécessaire pour un investisseur d’être un citoyen du Canada, mais ils ne sont même pas besoin de vivre de façon permanente ou temporaire dans le pays. De nombreux investisseurs immobiliers tirent profit de ces lois de l’ immobilier libérales pour faire un profit substantiel. Si vous voulez vous assurer que vous investissez de façon rentable, l’information décrite ci – dessus sur l’ investissement dans le marché immobilier du Canada devrait être utile.

 

register_now_button

One thought on “Investir dans le marché de l’immobilier au Canada”

  1. Bonjour,
    J`aimerais avoir plus d`information sur: Bobois – maison de ville.

    Pour ma part,je voudrais communiquez avec le responsable ou le charger de projets pour vous offrir mes produits et mon service.

    Qui dois je contacter ?
    Gros merci
    Salutations à l’équipe

    Jocelyn Gauthier
    Representant boiseries de finitions et escalier pré vernis.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *